Johnny Hallyday dans la chaleur de Bercy

Peut-être un des moments les plus intenses de l’histoire de l’orchestre : accompagner Johnny Hallyday dans sa tournée et ses concerts de Bercy en 1990 sur deux chansons : « Je te promets » et « L’envie ».

Grâce à Laurent Kupferman, le producteur Jean-Claude Camus décide de faire confiance à l’orchestre symphonique d’europe pour accompagner Johnny Hallyday. Pour l’occasion, et face à la concurrence féroce des orchestres des pays de l’Est, nous inventons et négocions avec les musiciens de l’orchestre le service de deux heures sans pause, face au service de trois heures avec pause de vingt minutes, forcément plus cher. Cette « invention » nous permet d’obtenir le contrat en étant compétitifs en termes de prix. L’aventure est lancée. [Le disque sur iTunes Music Store – Le DVD sur la Fnac].

Johnny Hallyday dans la chaleur de Bercy

Johnny Hallyday dans la chaleur de Bercy ℗ 2004 Mercury Music Group

A Bercy, placé sur deux gigantesques plateaux sur vérins, l’orchestre apparaissait pour les dernières chansons du concert. Deux anectodes me restent à l’esprit : la première lorsque l’un des plateaux ne s’est pas élevé correctement entraînant une inclinaison qui a fait glisser les instruments lourds dont la harpe vers la partie la plus basse. Il a fallu tout le professionnalisme des musiciens pour compenser cet imprévu !

La seconde, au terme du concert à Bercy, face à Jack Lang nous interrogeant sur « d’où donc venaient ces musiciens » ? Nous, jeunes et naïfs, commençant à repondre qu’ils viennent de toute l’Europe etc. Nous étions tellement fiers de notre oeuvre !

Rapidement interrompus par le ministre qui nous dit gentiment que, non, sa question portait sur d’où apparaissaient t’ils tout d’un coup comme ça en fond de scène ! Comme quoi …

Le mot de la fin reste à ce commentateur anonyme de la vidéo, sofie jh, qui écrit « je voulais aussi saluer orchestre symphonique d’europe, j’étais à ce concert, j’peux vous dire qu’il y avait de quoi vibrer surtout au premier rang, quelle sensation, merci johnny et surtout ne l’oublions pas le fameux orchestre symphonique ».

En effet ne l’oublions pas ! Ces soirs là Olivier Holt et toutes celles et ceux qui étaient sur scène ont créé l’évènement par leur rigueur et leur capacité d’adaptation extrême au service de la musique et du spectacle.

(Reproduction des extraits de livret avec l’aimable autorisation de Universal Music France)

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

3 thoughts on “Johnny Hallyday dans la chaleur de Bercy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commenter via Facebook