Sibélius

C’était le 24 mai 1988. Le tout premier enregistrement de l’orchestre encore appelé Jeune Orchestre Symphonique d’Europe. Un inédit : les invités se serraient au studio Guillaume Tell pour assister au concert enregistrement.

S’il y a bien un endroit qui n’est pas fait pour accueillir du public ce sont les studios d’enregistrement ! Mais ce jour là l’orchestre allait acquérir une nouvelle dimension et il fallait à la fois accueillir le public et produire un 1er disque. Alors le studio Guillaume Tell à Suresnes s’est transformé en salle de concert privé !

Dans le grand « studio A » se pressaient les musiciens, à la régie son opérait Alain Français qui nous a suivi pendant longtemps, un magicien du son et le coeur sur la main, dans la mezzanine le public.

Jeune Orchestre Symphonique d'EuropeEt puis Olivier Holt a levé sa baguette, et le tout jeune orchestre a jeté les premières notes de son premier disque avec l’émouvant Finlandia de Sibélius. L’aventure commençait. (Un clic sur la jaquette ouvre le livret du CD).

  1. Finlandia Jean Sibélius 8:05
  2. Symphonie n° 3 - Allegro moderato Jean Sibélius 10:39
  3. Symphonie n° 3 - Andantino con moto, quasi allegretto Jean Sibélius 9:04
  4. Symphonie n° 3 - Allegro Jean Sibélius 5:15
  5. Symphonie n° 3 - A tempo con energia Jean Sibélius 4:37
Orchestre Symphonique d'Europe

Orchestre Symphonique d’Europe

 

Cet enregistrement a donné lieu à une déclinaison événementielle par la publication d’un CD labellisé Citröen.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commenter via Facebook